DEFINITION AUTRICHE 
Entrez le nom d'un château, d'une appellation, d'un vin ou d'un pays :


 
      ACCUEIL > LEXIQUE LETTRE A > AUTRICHE

Les Millesimes
Les meilleurs millésimes
à boire
La qualité des derniers
millésimes
La Vintage Code

L'actualité du vignoble

Les news

* REGION PAR REGION, LES MEILLEURS MILLESIMES A BOIRE AUJOURD’HUI

En Alsace, les derniers millésimes sont savoureux, les 2012 et 2011, les grands 2010 et 2009, le millésime 2008 est nettement plus réussi que le 2007, ...

Lire plus

– LES MAISONS ET VIGNERONS CHAMPENOIS DE L’ANNEE

L’étiquette du Champagne En plus de l’appellation Champagne, le nom du producteur et éventuellement l’indication du millésime, de la teneur en sucre (brut, ...

Lire plus

* LES PLATS PARFAITS SUR LES MEILLEURS VINS DE L’ANNEE

À l’apéritif Champagne (et Crémants de Saumur, d’Alsace…), Sauternes, vins doux naturels et la plupart des vins blancs secs ou moelleux.   Les entrées ...

Lire plus

L'accord des vins et des mets
A chaque plat, ses vins
A chaque vin, ses plats



La Newsletter
Les dégustations, les coups de cœur, l'actualité, chaque semaine 

Pour voir d'autres définitions, choisissez la première lettre du mot
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

autriche

L'Autriche, c'est le royaume des valses, des monastères et des châteaux baroques. Si le vignoble est encore producteur de nombreux vins qui ne demandent pas mieux que d'être bus dans les tavernes, il est indéniable que certains crus blancs sont excellents, notamment ceux qui proviennent d'une partie du Burgenland, de beaux Rheinriesling, Muskat-Ottonel (certains sont splendides), ou convivial à l'extrême comme sait l'être le pays, un étonnant Grüner Veltliner, frais, vif et parfumé.

L'histoire des vins autrichiens
Si ce sont les Celtes qui introduisirent la culture de la vigne dans le pays il y a quelque 2400 ans, c'est surtout l'empereur Probus qui développa plus encore le vignoble pendant la domination romaine : en 280 après J.-C., il abrogea l'interdit de l'empereur Domitien qui proscrivait la plantation de vignes ailleurs qu'en Italie. En 955, Othon Ier ordonna de replanter les vignobles abandonnés depuis l'effondrement de l'Empire romain. Ce furent les moines qui cultivèrent la vigne en Autriche, de même qu'en Bavière. Puis, comme partout en Europe, les vignobles passèrent sous l'autorité de l'Église. Au Moyen Age, la viticulture connut un nouvel essor et était pratiquée essentiellement par les moines, comme ils en avaient l'habitude en Europe occidentale. A cette époque la surface du vignoble était dix fois plus importante qu'aujourd'hui. Charlemagne fit planter des vignobles modèles, et on lui prête même une réglementation des cépages. Au XVIe siècle, la viticulture subit une crise grave provoquée par les taxes infligées au vin, mais également par l'essor et le triomphe de la bière. Un nouveau redémarrage s'annonça pour la viticulture (au cours de la Contre-Réforme), entraînant une multiplication des monastères au XVIIIe siècle. Au siècle suivant, une modification climatique et l'apparition des maladies cryptogamiques provenant d'Amérique entraînèrent des dégâts graves pour la viticulture, avant le phylloxéra qui dévasta la totalité du vignoble au début de ce siècle. Dès lors, l'accent fut mis sur les méthodes de production les plus rationnelles possibles (la haute culture de la vigne, dénommée système Lenz-Moser, du nom de son inventeur).

Depuis les années 70, la production a beaucoup trop progressé (environ 3 000 000 hl), pour une consommation nationale en baisse et des exportations qui s'amenuisent. Une surproduction qui durera donc jusqu'au scandale “de l'antigel”. Les autorités compétentes misent depuis sur une production plus qualitative.

De Vienne au plus petit des bourgs, la coutume se perpétue, de taverne en taverne : celle du vigneron qui, voulant vendre son vin nouveau, accroche des branches devant sa maison. Un folklore comme un autre, sympathique et chaleureux, même si ce n'est pas à cette occasion que vous goûterez les meilleurs vins du pays.

Le climat
Le climat autrichien est continental, sec et chaud, aux précipitations pluvieuses relativement nombreuses. A noter une influence très importante des massifs montagneux et des lacs (brumes, voir la région du Burgenland). Les sols sont très divers : au nord, des schistes rocheux, du calcaire, du gravier, du lœss (dans le Langenlois); plus au sud, des terrains sablonneux (Seewinkel), de l'argile, de la rocaille et des terres volcaniques en Styrie.

Le degré de qualité
Comme en Allemagne, la gamme des vins autrichiens s'étend du Tafelwein au Qualitätswein et au Trockenbeerenauslese. Les normes fixées pour chaque catégorie sont très strictes.

Les principaux cépages autrichiens
Blauer Portugieser, Furmint, Gewurztraminer, Goldbuger, Grüner Veltliner, Pinot Blanc, Pinot Noir, Müller-Thurgau, Muskat-Ottonel, Neuburger, Pinot Gris, Roter Veltliner, Sauvignon, Scheurebe, Saint-Laurent, Sylvaner, Trollinger, Riesling, Welschriesling.

- La Basse Autriche
C'est la plus grande province de production de vins secs, délimitée en cinq régions vinicoles (Donauland-Carnuntum, Kamptal-Donauland, Thermen, Wachau et Weinviertel).

La région de Wachau produit le Grüner Veltliner, auquel s'associe de bons vins de Riesling, tout en fruit, comme sait en faire l'excellente maison Lenz Moser ou la famille Hutter. A Stein, c'est chez Fritz Saloman qu'il faut vous procurer un grand Riesling, fier et nerveux, très aromatique. Non loin, à Joching, le domaine Josef Jamek élève aussi de très bonnes bouteilles, notamment en Auslesen. Profitez enfin de votre halte à Krems pour faire un détour à la grande Cave Coopérative de Winzerkrems, dont certaines cuvées sont excellentes.

De l'autre côté de Krems, vers le nord-est, s'étend la région de Kamptal-Donauland, où c'est surtout le Riesling qui s'exprime le mieux.

Plus au sud, jusqu'à la ville de Saint-Pölten, c'est la région du Donauland-Carnuntum, où des communes viticoles comme Kirchberg, Kahlenberg ou Klosterneuberg peuvent produire quelques vins très agréables, même rouges, pourtant moins réussis généralement que ceux des deux premières régions citées. Le Weinviertel, où six villages se démarquent qualitativement des autres : au nord, Retz, Haugsdorf, Falkenstein et Ziersdorf; plus au sud, Hollabrunn et Wolkersdoef. Quelques rouges plaisants à Matzen et à Retz.

Au sud-ouest de Vienne, sur les coteaux de la forêt, la région de Thermen, plus chaude, est certainement un bon endroit pour vous faire les papilles sur un Auslesen autrichien, issu de raisins vendangés tardivement. La commune de Gumpoldskirchen, avec celles de Baden et Bad Vöslau sont en tout cas les figures de proue de cette entité.

- Vienne
Les meilleurs vins sont ceux de Grinzling et Nussdorf (goûtez le bon Gewurztraminer de la maison Johann Kattus). Déguster aussi un Riesling ou un Müller-Thurgau de chez Franz Mayer.

- Le Burgenland
La région est répartie en quatre zones : Neusiedlersee, Neusiedlersee-Hügelland, MittelBurgenland et SüdBurgenland, les deux premières étant de loin les plus intéressantes, tant la partie méridionale, où l'on élève surtout des rouges, ne me laisse aucun souvenir digne de ce nom.

- La Styrie
Trois régions : la Styrie occidentale (Weststeiermark ), la Styrie orientale (Süd-Oststeiermark), et la Styrie méridionale (Süd-Steiermark), où sont cultivés principalement les cépages Welschriesling, Blauer Wildbacher, Gewurztraminer, Müller-Thurgau, Pinot Gris ou Rülander, Traminer, et Riesling. J'ai goûté de bons vins blancs issus du Gewurztraminer, provenant de la Styrie orientale, et un très bon Riesling venant de la région plus méridionale. Quelques rouges (très) légers, presque “gris”, assez neutres, mais pas désagréables.

 

Guide des vins
Millesimes
Guide des vins
Vinovox
Millesimes
Vins du Siècle
Millesimes
Ideevins
Millesimes
Guide du terroir

Tout ce qu’il faut savoir sur le vin 
Les grands principes des accords mets vins​

Les principaux cépages
La vigne et les sols
L'Anthologie du vin
L’élaboration des vins
Acheter son vin au juste prix

Le vocabulaire du vin

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
Les vins du monde
Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, Australie, Autriche, Espagne, Italie, Uruguay, Bulgarie, Californie, Chine, Chypre, Grande-Bretagne, Grèce, Nouvelle-Zélande, Roumanie, Slovénie, Suisse, Tunisie, Turquie, Canada, Chili, Japon, Liban, Portugal

L'encyclopédie mondiale du vin
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Les alcools
L’Armagnac

Les rhums
Le Whisky et le whiskey
Le Calvados

Les Liqueurs de fruits et de plantes

Les bières du monde
Le cognac




Guide des Vins © Patrick Dussert-Gerber et Société Malta - Reproduction interdite - Mentions légales - dussert@guidedesvins.com