Château CERTAN de MAY de CERTAN  
Entrez le nom d'un château, d'une appellation, d'un vin ou d'un pays :




 

 > BORDEAUX > POMEROL > Pomerol > Château CERTAN de MAY de CERTAN
Editorial
Le terroir, what'else ?

Les Millesimes
La qualité des millésimes et quand les boire
La Vintage Code ©

Acheter son vin
au juste prix
Carte des Vignobles
Le Top Vignerons de l'année
Les Auteurs
Nos réalisations



Accords vins mets
A chaque plat, ses vins
A chaque vin, ses plats


Les news

– Parution Guide des vins 2023 : Le terroir, what’else ?

C’est quoi, un terroir ? C’est la véritable osmose entre le sol (le cru par extension), le cépage, l’exposition, la climatologie et le vigneron.On comprend ...

Lire plus

* A l’Amour du Vin, une sélection exceptionnelle des meilleurs vignerons de France

CLIQUEZ sur l’appellation pour accéder aux vins vendus PRIX PROPRIETE, sans marge ni commission ! Anjou (1) Bandol (2) Beaujolais Blanc (1) Beaumes ...

Lire plus

* Le meilleur des vins du Rhône

Château REDORTIER (BEAUMES DE VENISE)Étienne, Sabine et Isabelle de MenthonHameau de Château Neuf84190 SuzetteTéléphone :04 90 62 96 43 et 06 07 68 20 66Email ...

Lire plus

La Newsletter
Les dégustations, les coups de cœur, l'actualité, chaque semaine 

Château CERTAN de MAY de CERTAN

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Historiquement, le nom du Château est celui d’une grande famille écossaise, installée en France dès le Moyen-Âge, et à Pomerol à la fin du XVIe siècle. La noblesse de cette famille lui permit d’obtenir le fief de Certan par ordonnance royale. Selon les archives locales, la propriété fut la première à être autorisée par le Roi à pratiquer la culture de la vigne à Pomerol. Le domaine fut ensuite partiellement morcelé sous la Révolution, et repris par la famille Barreau-Badar en 1925. Aujourd’hui, l’exploitation du vignoble se poursuit, avec Jean-Luc Barreau, qui assume les vinifications, Patrick, et Isabelle. Le Château se situe au sud-est du (très) fameux plateau de Pomerol, les 5 hectares de vignes très anciennes se trouvant plantées sur ce terroir argilo-silicieux qui produit les meilleurs crus de l’appellation. Le vin (2/3 de Merlot, 1/3 de Cabernet franc) est élevé de la façon la plus traditionnelle : une récolte manuelle à parfaite (et tardive) maturité, des fermentations à l’ancienne, lentes et longues, un vieillissement de 20 mois en fûts de chêne, dont 80% renouvelés chaque année..., pour seulement quelque 23.000 bouteilles, et moins selon les millésimes.
“Nous cultivons en Terras Vitis, nous explique Jean-Luc Barreau, donc de façon très raisonnée et parcimonieuse, nous avons d’ailleurs beaucoup d’insectes dans le vignoble. Nous avons la volonté de préserver ce patrimoine et de le faire perdurer. Je suis très concerné par la culture bio, cela fait déjà longtemps que nous sommes certifiés Terra Vitis avec un cahier des charges à respecter. Il faut parfois jongler et accepter de faire tomber quelques grains, l’exposition des vignes... plusieurs paramètres ont joué en notre faveur. Depuis 20 ans, nous avons tous les moyens pour mieux maîtriser nos vignes et il faut être raisonnable sur les rendements, c’est fondamental pour la qualité des Vins. Tout se joue avec l’équilibre par pied de vigne: dimension des grappes, vendanges vertes, état sanitaire, aération pour éviter les maladies... Il faut savoir prendre les bonnes décisions et réagir vite. Je travaille avec passion en pratiquant une politique volontariste de qualité. Pour moi, ce qui importe dans le vin, c’est le fruit, le bois booste un peu le vin mais c’est le fruit qui prime. Nous avons refait le cuvier à Pomerol car je souhaite avoir l’infrastructure pour faire du parcellaire, j’ai fait faire des recherches sur le sous-sol (carottage de 1,5 m) de chaque parcelle de Certan de May par la Chambre d’Agriculture. C’est surprenant, il y a des graves tellement compactes que les racines ont du mal à descendre.”
“2021 a été une année difficile pour le viticulteur, nous raconte Jean-Luc Barreau. Tout d’abord, le gel entre le 4 et 8 Avril, le thermomètre est descendu jusqu’à – 3, heureusement que nous sommes équipés de deux éoliennes qui protègent le vignoble.
L’éolienne provoque un mouvement d’air, cela associé aux bougies, et a eu pour effet de bien protéger les vignes, notamment celles du plateau. Il y a eu aussi une importante pluviométrie, +500 mm, ce qui est considérable mais nous avons bien résisté au mildiou avec plusieurs passages successifs, l’impact n’est que de 5%.
C’est moi qui surveille les maturités et effectue les prélèvements, goûte les raisins régulièrement. Nous avons vendangé les Merlots du 27 Septembre au 1er Octobre, grâce à une météo très clémente, nous avons eu beaucoup de chance, la maturité s’est brusquement accélérée. Nous avons adapté la récolte en fonction de chaque parcelle, j’ai pu amener les Cabernets à bonne maturité, nous les avons rentrés le 3 Octobre. C’est l’un des avantages du réchauffement climatique, maintenant, nous vendangeons les raisins à parfaite maturité, ce qui n’était pas le cas il y a une quinzaine d’années. J’ai pris garde à bien préserver le fruit au moment des vinifications, je n’ai pas fait de cuvaison trop longue et tout s’est très bien passé.
J’ai opté pour ne pas monter trop haut en température, je ne voulais pas extraire de tanins trop agressifs. Quant à l’élevage, j’ai diminué le pourcentage de barriques neuves, 25 % seulement afin que le boisé ne s’impose pas de trop dans le temps, masquant le fruit. Je goûte régulièrement le vin qui évolue très bien, ce 2021 a beaucoup de charme, d’élégance, il a un joli fruit, il est bien équilibré, je suis agréablement surpris.
J’ai regardé mon historique d’un point de vue climatique et d’après ce que je goûte, je retrouve dans mes notes, des similitudes avec 2014, certes, ce ne sera pas un grand millésime mais, franchement, ça sera très agréable, le vin est très charmeur.
Si on compare 2019 et 2020, personnellement je préfère 2019, c’est un vin charnu, d’une grande finesse, un vin “dentelle” comme je les aime, gras en bouche, plein, précis. Je trouve 2019 supérieur au 2020, en tout cas chez moi. Le 2020 est magnifique aussi, avec de beaux équilibres, des tanins bien fondus, soulignés par un joli boisé, un très beau millésime, nous avons eu quelques très jolis millésimes cette fin de décennie.”
Formidable Pomerol 2019, il est parfumé, harmonieux, savoureux et corsé mais tout en délicatesse, au nez subtil, intense, avec des notes d’épices douces, de bouche ample où se développent des nuances de pruneau et de sous-bois. Le 2018, au nez de petits fruits rouges mûrs et de cuir, avec des tanins veloutés, est un vin ample, complexe, très typé, tout en distinction.
Le 2017, tout en séduction, au nez où prédominent les fruits surmûris, avec des nuances en bouche où l’on retrouve la framboise, la violette et le poivre, est un vin velouté. Beau 2016, de couleur intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux senteurs de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, un vin qui commence à peine à se fondre, d’excellente garde.
Superbe 2015, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé, ample et volumineux, avec, en bouche, des connotations de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), complexe et savoureux, de grande évolution. Le 2014, avec ces notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), et de réglisse, est très structuré en bouche, puissant mais tout en élégance, parfumé au palais. Le 2013, est de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample (plus de Cabernet), persistant en bouche. 
Le 2012, se goûte particulièrement bien, d’un joli pourpre foncé, un vin solide, complexe et corsé, avec ces notes subtiles de cerise et de pruneau confits, typé. Le 2011, est fin, de très belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles.
Splendide 2010, d’une belle complexité aromatique fruité et élégant, bouche croquante, beaucoup de chair, un vin concentré en matière, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, dense et savoureux, il s’accorde avec une pintade à la vanille ou un tournedos Rossini.
Exceptionnel 2009, à la fois puissant et velouté, concentré et parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, de belle structure, de couleur grenat intense, distingué, aux nuances de cerise confite et d’humus en finale, un vin d’un grand équilibre, de garde. Quant au 2008, il est dense et puissant, où dominent les saveurs de sous-bois et de fruits cuits, savoureux au palais, c’est un vin qui commence à se fondre, tannique, très typé du millésime, parfait sur un filet de veau en croûte de cèpes ou un pigeon rôti.

Jean-Luc, Patrick et Isabelle Barreau


33500 Pomerol
Tél. : 05 57 51 41 53
Email : chateau.certan-de-may@wanadoo.fr
 





CE VIGNERON FAIT PARTIE
DES VINS DU SIECLE


Vins du siecle



Autres vignerons à : Pomerol

Clos RENÉ
Clos du PÈLERIN
Château LAFLEUR du ROY
Château BELLEGRAVE
Château Le CAILLOU
Château BEAUREGARD



Rechercher par région :
Alsace
Beaujolais
Bordeaux
Bourgogne
Champagne
Jura
Savoie
Languedoc
Provence-Corse
Sud-Ouest-Périgord
Val de Loire
Vallée du Rhône

Consulter l'index général des producteurs
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

 

Guide des vins
Millesimes
Guide des vins
Vinovox
Millesimes
Vins du Siècle
Millesimes
Ideevins
Amour du vin
Amour du vin

Tout ce qu’il faut savoir sur le vin 
Les grands principes des accords mets vins​

Les principaux cépages
La vigne et les sols
L'Anthologie du vin
L’élaboration des vins
Acheter son vin au juste prix

Le vocabulaire du vin

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
Les vins du monde
Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, Australie, Autriche, Espagne, Italie, Uruguay, Bulgarie, Californie, Chine, Chypre, Grande-Bretagne, Grèce, Nouvelle-Zélande, Roumanie, Slovénie, Suisse, Tunisie, Turquie, Canada, Chili, Japon, Liban, Portugal

L'encyclopédie mondiale du vin
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Les alcools
L’Armagnac

Les rhums
Le Whisky et le whiskey
Le Calvados

Les Liqueurs de fruits et de plantes

Les bières du monde
Le cognac




Guide des Vins © Patrick Dussert-Gerber et Société Malta - Reproduction interdite - Mentions légales - dussert@guidedesvins.com