Château CROQUE MICHOTTE  
Entrez le nom d'un château, d'une appellation, d'un vin ou d'un pays :


 

 > BORDEAUX > SAINT-ÉMILION > Saint Emilion > Château CROQUE MICHOTTE
Le terroir
et la persévérance

Les Millesimes
La qualité réelle
des derniers millésimes,
2019 à 2009
Région par région,
les meilleurs millésimes
à boire aujourd'hui
La Vintage Code

L'actualité du vignoble
Les coups de coeur
de l'année
Carte des Vignobles
Le Top Vignerons

Acheter son vin
au juste prix



Les news

– LES CRUS DU BEAUJOLAIS QU’IL NE FAUT PAS MANQUER !

Domaine CRÊT des GARANCHES  (BROUILLY) Sylvie Dufaitre-Genin 495, route du Pavillon de Garanches 69460 Odenas Téléphone :06 80 00 69 18 Email ...

Lire plus

VINSDUSIECLE : LES TENORS DE BOURGOGNE

Les vignerons de référence de leur appellation Version anglaise  Accès direct Choisissez un domaine …  CAVE DRUSSE NATHALIE ET DAVIDCEDRIC CHIGNARDCHAMPAGNE ...

Lire plus

GUIDE VINS 2021 : 5 GRANDS COUPS DE CŒUR DU SUD

En Languedoc, de Faugères en Minervois, des Corbières à Saint-Chinian, en passant par les Languedoc ou les Vins de Pays (IGP)… on soutient encore et toujours ...

Lire plus

Accords vins mets
A chaque plat, ses vins
A chaque vin, ses plats

La Newsletter
Les dégustations, les coups de cœur, l'actualité, chaque semaine 

Château CROQUE MICHOTTE

Au sommet. Le vin est racé et distingué, très représentatif de ce que doit être un vrai grand vin de Saint-Émilion, et collectionne les récompenses, à un prix très doux ! On est loin des vins “bodybuildés”, sans âme ni terroir...
“Pour la vendange 2019, le rendement est en hausse, nous explique Pierre Carle, nous avons ramassé une très bonne qualité de raisins et n’avons pas rencontré de problème particulier, au contraire, notre vignoble cultivé en Bio a très bien réagi à la chaleur.
Nous avons en effet une meilleure rétention d’eau dans nos sols sablonneux avec des argiles ferrugineuses, il y a une bonne restitution de l’eau et nos vignes n’ont donc pas souffert de la sécheresse.
Nous récoltons manuellement en cagettes, faisons du tri optique, foulage à l’encuvage suivi de vinification sans sulfite. Nous ensemençons la vendange pour éviter que les mauvaises bactéries ou mauvaises levures ne se développent d’une manière incontrôlable. Les vins sont plus purs, c’est un véritable gain organoleptique. Nous élevons nos vins deux ans en barriques neuves à 60% et le reste d’un vin.
Le 2017 a reçu un très bon accueil de la part de nos importateurs, dès les Primeurs, le 3/4 de la récolte étaient déjà vendus ! Malheureusement en petite quantité à cause du gel. C’est un vin succulent d’une belle concentration peut-être un peu moins que le 2016 qui a reçu la médaille d’Or au Challenge International du Vin. Ce 2017 a obtenu le prix spécial du jury pour le meilleur vin Bio du monde, c’est une grande satisfaction pour nous.
Le 2018 est un vin très concentré, nous avons un terroir très privilégié, côté Pomerol, nous avons des voisins prestigieux tels que Gazin, l’Evangile et Petrus, et côté Saint-Emilion, La Dominique, Cheval Blanc, Corbin Michotte…
Nos sols sont enrichis du limon de la rivière l’Isle, des sables anciens, des graves sur lesquels s’épanouissent à merveille le Merlot. Cela donne des vins concentrés mais féminins, très élégants, des vins très agréables à déguster dans leur jeunesse, même si nous avons des bouteilles de plus de 70 ans qui se goûtent particulièrement bien.
Les 2018 ont un nez très aromatique où s’entremêlent des notes de fleurs, de fruits, jus de raisin frais, en bouche, les tannins même encore jeunes, tapissent de manière veloutée le palais, belle finale longue et persistante. Nous faisons 25 hl/ha de rendement et attendons la parfaite maturité, c’est aussi pourquoi, nos vins sont si aromatiques.
Nous avons un programme de replantation en cours, nos plus vieilles vignes ont été plantées en 1922 et sont toujours en bon état.
Nous avons rapporté plusieurs semi-remorques de fumure organique, il nous faut un sol vivant avec beaucoup de vers de terre. Nous ne voulons pas doper la vigne, les vins ne seraient pas intéressants et le terroir se fatiguerait trop vite.
Programme en cours : nous relevons nos hauteurs de palissage depuis plus de 10 ans en mettant des piquets plus élevés afin d’augmenter de 40 cm.
Nous avons ainsi une meilleure surface foliaire, nous souhaitons avoir plus de feuilles pour le même nombre de grappes, nous obtenons ainsi plus de tannins et plus de couleur, plus de parfum, plus de sucre, donc plus de degrés. C’est surtout la lumière qui est indispensable : plus on a de feuilles, plus on a de synthèse chlorophyllienne, plus on va capter les frétons du soleil. Si on cultive bien la vigne, le jour de la vendange tout est joué !
Si les raisins sont bons, le vin sera bon, avec la chimie on ne pourra jamais compenser la matière première, le terroir… plus l’année est lumineuse et mieux le raisin se porte.”



Une référence, ce Saint-Émilion GC 2018 est velouté en bouche, fruité avec de la complexité, de la puissance et une grande finesse. Un millésime très surprenant et très séduisant à la fois avec ces notes de fruits noirs et d’épices. Toujours vraiment superbe, ce Saint-Émilion GC 2017, corsé, aux tanins mûrs, au nez dominé par des nuances de cerise noire et de cuir, alliant rondeur et structure, avec une touche légèrement épicée, un vin qui demande à être attendu quelque temps mais qui s’apprécie déjà. Toujours exceptionnel, le 2016, généreux, plein de charme, de couleur soutenue, au nez complexe de cassis, de prune et d’épices, associant rondeur et structure, un vin gras, tout en bouche, d’une belle persistance, avec ces nuances de fruits compotés au palais, de garde, naturellement. Formidable 2015, récompensé déjà par pas moins de cinq médailles lors de Concours (bravo !) : 1 Grand Or, 2 en Or et 2 en Argent, un vin intense et chaleureux, charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe et de griotte mûre en finale, un vin qui révèle des tanins puissants et très fins à la fois. 
Le 2014, commence à se goûter vraiment remarquablement bien, au nez complexe où prédominent la groseille et les sous-bois, mêlant structure et charnu, développe au palais des notes de fruits rouges cuits, de cannelle et de fumé, des tanins soyeux, tout en bouche, très savoureux déjà, même s’il a un réel potentiel d’évolution. Le 2012, de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, parfait avec un carré d'agneau rôti ou des noix de veau, sauce au romarin.
Le 2011, tout en finesse, se caractérise par une charpente solide et des nuances de fruits cuits, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la mûre et les sous-bois. Le 2010, est superbe, de base tannique importante et très équilibrée, aux arômes de fruits rouges cuits, de truffe, d’épices et de sous-bois, un vin ample, d’un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de matière. Le 2009, n’a rien à lui envier, très typé, aux tanins très soyeux mais fermes également, au nez complexe (fraise des bois, cuir), d’une belle intensité en finale, un vin riche en couleur, classique, alliant finesse et charpente, ample et persistant en bouche, certainement l’une des plus belles réussites de l’appellation dans ce millésime.
Quant à ce 2008, lui aussi parfait actuellement, de couleur soutenue, il est d’une belle charpente, structuré, aux connotations de réglisse, de sous-bois et de cerise macérée, de bouche savoureuse, un grand vin marqué par ce millésime.Excellent 2007, suave et chaleureux, aux connotations de truffe et de griotte mûre, tout en finale.
Le 2004, est vraiment exceptionnel aujourd’hui, un vrai vin de velours, au nez gourmand et complexe, avec ces senteurs de cerise et de framboise, légèrement poivré, de bouche élégante, aux tanins savoureux, très typé, très fin au nez, alliant structure et ampleur, d’une belle persistance au palais. Gage d’un vrai grand vin, le 2001 est également formidable actuellement, racé, parfumé (prune, champignons, violette), un vrai régal !
Et les vins de Croque Michotte savent vieillir : nous avons été stupéfaits par la tenue de ce millésime 1947 (vous lisez bien), toujours cette fraîcheur aromatique, au nez complexe de fruits rouges (cassis, cerise), des notes épicées, fumées et florales (violette). Équilibre, élégance, velouté, s’imposent avec une belle finale persistante. C’est rare et beau ! Même propriétaire que le Château Le Chabrier (voir région Sud-Ouest).

Pierre et Lucile Carle


33330 Saint Emilion
Tél. : 05 57 51 13 64
Email : chateau@croque-michotte.fr
www.croque-michotte.fr






Autres vignerons à : Saint Emilion

Château CORBIN MICHOTTE
Château LANIOTE
Château La FLEUR CRAVIGNAC



Rechercher par région :
Alsace
Beaujolais
Bordeaux
Bourgogne
Champagne
Jura
Savoie
Languedoc
Provence-Corse
Sud-Ouest-Périgord
Val de Loire
Vallée du Rhône

Consulter l'index général des producteurs
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

 

Guide des vins
Millesimes
Guide des vins
Vinovox
Millesimes
Vins du Siècle
Millesimes
Ideevins
Millesimes
Guide du terroir

Tout ce qu’il faut savoir sur le vin 
Les grands principes des accords mets vins​

Les principaux cépages
La vigne et les sols
L'Anthologie du vin
L’élaboration des vins
Acheter son vin au juste prix

Le vocabulaire du vin

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
Les vins du monde
Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, Australie, Autriche, Espagne, Italie, Uruguay, Bulgarie, Californie, Chine, Chypre, Grande-Bretagne, Grèce, Nouvelle-Zélande, Roumanie, Slovénie, Suisse, Tunisie, Turquie, Canada, Chili, Japon, Liban, Portugal

L'encyclopédie mondiale du vin
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Les alcools
L’Armagnac

Les rhums
Le Whisky et le whiskey
Le Calvados

Les Liqueurs de fruits et de plantes

Les bières du monde
Le cognac




Guide des Vins © Patrick Dussert-Gerber et Société Malta - Reproduction interdite - Mentions légales - dussert@guidedesvins.com